Aller directement à la navigation

Winter Beats

Avril, 2013

De retour de l'été sud Américain,  il m'aura fallu près de 1 mois pour récuperer physiquement de cette ascension de la face sud de l'Aconcagua. Ce n'était pas les 25 jours passé au Chili à surfer la superbe grande et longue vague  de la Punta des Lobos qui m'auront aidé à la récupération. Je ne pouvais pas  me priver du  plaisir de surfer l'une des mythique vague sud américaine ! 20 jours de surf à raison de 5 à 6 heures dans l'eau à shooter de superbes set  du pacifique dans une eau allant de 12° à 15° parmi les quelques Lobos (lion de mer) et  dauphins habitants les eaux froides. Là bas j'ai rencontré Ben Herrgot surfer franco - australien ayant plaqué son travail de buisness man en australie pour un an de surf à  travers les vagues d'amérique latinee. Un ami surfer avec qui je partagerai 10 jours de surf chilien. Périple à suivre sur son site The duck whisperer.

 

 

 

 

 

L'arrivée en France fut fraiche, l'hiver est bien là très neigeux à chamonix avec ses  platrées de neige. Le leitmotiv ne sera pas alpinisme, mais ski boulot, cascade de glace et grimpe à la journée. Impossible de s'embarquer pour un voyage en paroi, l'anticyclone s'abstient.

 

Y de gauche - Ceillac

La première cascade de glace de cette saison sera le Y de gauche à ceillac. Au cours d'un week end express dans les Hautes Alpes pour retrouver des amitiés, j'irai parcourir avec Maïté cette ligne de glace d'initiation. Pour sa deuxième cascade de glace l'objectif  du jour pour Maïté fut l'apprentissage de la grimpe en tête en cascade de glace. Cette cascade facile de 200m présente de nombreux cours réssaut de 10 à 15m de grimpe et n'excedent jamais les 70/80° en glace. Les nombreux parcours en facilite le passage et évite au grimpeur de trop se fatiguer en tapant les ancrages dans la glace. Il suffit juste de poser ses lames de piolet dans les trous déjà existant, ce qui en fait une escalade facile et agréable.

 

Maïté à la confection du relais sous le premier ressaut raide.

y de gauche ceillac

 

Enseignement des bases de la glace, brocher, se proteger, ne pas fuire en avant, toujours s'assurer.

 

 

Maïté applique à la lettre les consignes, elle assure et préfère bien se proteger au point de mettre une broche tous les mètres.

 

y escalade de glace ceillac

 

Assurément une journée riche en enseignements, et une grimpeuse heureuse !

Maïté happy !

 

 

Dame du lac - Montriond

Le froid de février ayant permis des bonnes conditions de gel. Je me retrouve dans un plan pas très raisonnable. Cette saison je n'ai grimpé qu'une seule cascade de glace. De  tous bords les copains répètent des lignes rarement formé, la massue, san valantino, etc... Damien Tomasi me propose d'aller grimper avec lui la Dame du Lac grade 6  à Montriond. Les conditions sont excellentes cela ce sait et du monde est là pour grimper  cette magnifique ligne. C'est avec une joyeuse équipe constitué de Bases jumper que l'on se retrouve là bas. Arnaud Bayol, Jérome Para, Mael Baguet qui veulent faire le premier saut du haut de cette même cascade. Bertand delapierre cineaste de montagne est là pour immortaliser le moment. J'avoue avoir eu quelques doutes sur ma capacité à grimper ce poteau de glace, n'ayant pas de feeling en glace à cette période là. Mais la cascade est là formé et en bonne condition tous les 5 ans. C'est le moment de grimper ce monument de glace ouvert par Thierry Renault. Allons y cela va bien se passer.

Damien Tomasi dans la fameuse première longueur. C'est un tube où il ne faut pas taper les ancrages des piolets et des pieds. Ne pas taper pour ne pas ébranler la structure qui est fragile.

 

dame du lac 2013

  Une vue d'ensemble des deux grandes longueurs de la dame du lac.

 

dame du lac 2013 - ice

 

La deuxième longueur, moins délicate mais déversante, il faut trouver son passage parmi les gros pétales de glace qui surplombe la grimpe.

 

Dame du lac L2

 

 Damien Tomasi avec un ice impact

 

 

 

Des fins givrés volant !

 

 Avec un parachute

base dame du lac

 

Une journée assurément belle !

 

 

 

 

Chez toine - Montriond

 

Dans le répertoire Glace, nous avons continué avec Jérémy Stahnetto dit "batman" et Pedro l'espagnol sur la magnifique ligne de mixte nommé "chez toine" à Montriond. Les deux compagnons du jours se sont illustré cet automne dans la grande aventure patagonienne du cerro Murallon . Cette équipe m'a fait rêvé par la beauté de leur ouverture et le style d'engagement pour aller ouvrir cette ligne loin de tout. Pédro est débutant en escalade mixte, il a peu d'expérience. Cette ligne de mixte jusque M7 aura eu raison de ses bras malgré que notre espagnol soit dans le 8c voie.

La ligne de mixte vue du bas.

 

M7 chez toine

 

La deuxième longueur M6, très agréable à grimper avec ses vérrous de lame.

 

M6 L2 chez toine

 

Pedro découvre les joies de la grimpe en piolet sur le rocher.

 

 

Les longueurs sont toutes soutenues et le vide est bien présent

 

 

Jérémy à l'approche de la deuxième section de la cascade.

 

 

 

De belles longueurs à en rendre les protagonistes joyeux.

 

 

Des vires pour reposer les bras

 

 

Des M7 physique qui entament les bras

 

 

Le jeune Yann Bonnet doué de la montagne. Assurément un jeune à suivre dans l'avenir.

 

 

Belle !

 

 

Back Home.

 

 

Voie Cecchinel Jager - Pointes Lachenal 

 

Voie cecchinel jager, pointes lachenal

Nous sommes allé gravir cette magnifique voie de mixte de 300m avec Nicolas Annereau. A l'origine les ouvreurs Cecchinel et Jager  y avaient ouvert une voie de rocher. Savaient ils que leur voie prendrai un coup de jeune avec le style de grimpe moderne du dry tooling? En grimpant cette voie je me suis apercu que c'était un chef d'oeuvre de l'escalade mixte. La voie présente de nombreuses longueurs oscillant entre M5+ et M6. L'escalade y est soutenue et difficile sans pour autant être inabordable. toutes les longueurs sont grimpantes et à protéger à l'aide camalots, aliens et autres protections amovible. ne pas hésiter à prendre quelques pitons.

Longueur n°1, nous entrons directement dans le vif du sujet.

cecchinel jager L1

 

La L2 présente un fin dièdre plaqué de glace. Nicolas se régale.

 

 

Du mixte, encore et toujours.

 

Nicolas Annereau Aspirant guide  chamoniard la clope au bec.

 

 

Plus nous montons dans la voie et plus l'ambiance monte. Les lames de nos piolets et crampons s'usent à grande vitesse.  Le solide granite arrondi tout notre matériel.

 

 

Le diedre est comblé par la glace de manière discontinue ce qui évite la monotonie à la grimpe. Un ressaut de glace, un ressaut de rocher, avec les mains, avec les piolets..

Nicolas se démène auprès de cette lame rocheuse décolé.

 

 

Un passage compliqué de la voie où il faudra s'accrocher et ne rien lacher.

 

 

Et aussi de la grimpe en difficulté 5 off width à mains nus en plein hiver. Gaffe à ne pas se geler les doigts.

 

 

See you soon pour de nouvelles aventures !

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet d'éviter le SPAM. En répondant à cette question, vous prouvez que vous êtes un humain et pas une machine !
Fill in the blank.


Menu principal 2

Theme by Dr. Radut Consulting - Modified and hosted by Outils-Conviviaux