Aller directement à la navigation

Les Barbares - pointe Raphaël Borgis - pré de bar

Mai, 2013

 Les Barbares - pointe Raphaël Borgis - pré de bar

 

 

Le 24 avril 2013 c'était le moment de revenir au glacier d'Argentière pour tirer une carte "ascension réussi". Avec Martin Elias espagnol pyrénéiste, c'était la première fois que nous nous encordions ensemble. Au cours d'une  discussion celui-ci m'avai parlé de la voie "les barbares" ouverte par Patrick Pessi et Stéphane Benoist du 11 au 15 février 2003. les conditions de froids devaient être bien différentes que celles que nous avons rencontré ces jours là. Les ouvreurs étant des Maîtres de l'alpinisme et ouvrir cette itinéraire en 4 jours relèvent d'une grande force de caractère et de tenacité très forte, peut etre ont ils nommés cette voie en référence aux combats qu'ils ont du mené durant ces 4 jours d'ascension. Pour nous le style choisi sera, dry tooling, et  deux jours de grimpe pour  17h d'escalade effective. Nous avons hissé notre matériel de bivouac le 1er jour jusque'au superbe emplacement de bivouac sur le névé à mis hauteur de la voie. Le second jour nous sommes sorti au sommet. la voie est très soutenu, il n'y a aucune longueur "reposante" celle-ci mesure 500m de haut et côte M6+ avec de nombreuses longueurs entre M5+ et M6 topo ici  . A noter, l'ascension à la journée de Pierre Labbre, Louis Laurent et aymeric clouet en 23h, l'ascension de la voioe en solo en 13h de David Lama. Il est évident que les conditions qu'endureront les grimpeurs dans cette face changeront du tout au tout la vitesse d'évolution dans la voie. A savoir qu'il est essentiel que les goulottes du bas soient formés (dalles lisses). 

Avec Martin Nous avons donc pris le téléphérique des Grands Montets Pour nous rendre au fond du Glacier d'argentière au pieds des aiguilles de Pré de Bar. Ce jour là deux amis sont aussi là. Tough et Deluze envisagai de gravir la  serieuse voie Gabarrou Silvy au versant Nant Blanc de l'aiguille Verte. Devinez qui est Deluze?

 

 

Voici le tracé de la voie "les barbares" 500m, M6+/V+ . Au fond le Mont dolent à cheval sur les 3 frontières.  Suisse, Italienne et Française.

 

 

 

A la bonne habitude de ce genre de voie nous sommes toujours très chargé, Duvets , réchauds, vêtement chauds, materiel technique. Les sacs rappellent à nos épaules les dures lois l'apesanteur.

 

 

Au pied de cette grande et raide muraille qui ferme le glacier d'argentière,la flèche indique la goulotte de départ de la voie.

 

 

Les conditions on l'air correcte. Validez vous?

 

 

Martin  en finesse sur la glace.

 

 

Votre Narrateur en action.

 

 

Martin se régale au soleil.

 

 

Un iberrique en dry à mains nus.

 

 

Cette voie encore et toujours soutenu pour nous épuiser jusqu'au bout .

 

 

Notre bivouac sur la vire neigeuse pour une nuit et un ciel étoilé valant tout l'or du monde.

 

 

 

Attention au passage. la voie emprunte l'eperon juste à gauche, là où je me trouve cela fini dans un cul de sac pour M7..

 

 

Martin dans les dernières longueurs.

 

 

Martin sous le sommet Raphaël Borgis, tout juste heureux d'être là.

 

 

Le binome des 2 jours, l'un a l'air bien usé, et c'est pas de l'ibérique!

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet d'éviter le SPAM. En répondant à cette question, vous prouvez que vous êtes un humain et pas une machine !
Fill in the blank.


Menu principal 2

Theme by Dr. Radut Consulting - Modified and hosted by Outils-Conviviaux