Aller directement à la navigation

Chamonix White Valley

Mars, 2012

Chamonix - White Valley

Lorsque la Météo donne ce qu'elle à de mieux, c'est le spectacle au quels nous pouvons assister en ce moment. La France brille sous un soleil radieux, la montagne à Chamonix est encore bien enneigé, le soleil brille depuis des semaines. Il permet à tous les pratiquants de s'exprimer au mieux dans leurs activités Skieurs, grimpeurs, alpiniste, professionnels de la montagne. Le jeu parait éternel, cela s’arrêtera forcément un jour. Il y aura bien un moment où le mauvais temps fera son come back. Actuellement pour moi la problématique est de travailler un peu. Je pars dans 1 semaine 1 mois en Alaska. Chaque Voyage puise dans la tirelire. Il faut donc avoir suffisamment de monnaie pour combler les retours à la réalité social parisienne toujours difficile. Plutôt que de parcourir l'alpe à grimper, j'ai donc travailler 10 jours non stop à Chamonix. Cela m'a permis de rencontrer de nombreuses personnes autour d'un objet commun; la montagne. Clients, collègues guides, amateurs éclairé, amateurs non éclairés, amis…..

Allez c'est parti! Après cette fabuleuse brèche Puiseux avec mes Amis JB & Bruno Fils et Père. Go to Les Grand Montets avec André et Conors Père et Fils pour une journée de ski de hors Piste où le maître mot sera a fond à la descente! Ce sera aussi Histoire de Jet Set Parisienne. Milieu que je ne fréquente pas mais dont mes deux aficionados cotoient et n'hésitent pas à me montrer la petite porte au travers leurs déplacement dans le monde, Russie, Marrakech, Madagascar….

de gauche à droite André & Conors.

Stéphane & Rémi mes deux sudiste de Monaco et la Turbie pour une belle vallée blanche sous un soleil radieux.

Et des panoramiques de fou pour vous deux !

Des Parisiens, toujours des parisiens. Un guide parisien et des clients parisiens, ça donne une équipe parisienne! C'est Florence, François, Aurore, Vincent, Laure et Clémentine qui m’accompagneront pour une belle vallée blanche dans le rire , la joie et le vertige ;-)

Aurore Faillote derrière le guide!

Encore des Parisiens pour le col d'entrèves à peaux de phoque. C'est au tour de Patrick et François. Ils aiment voler dans le ciel, et les grands espaces qu'ils rencontres à travers leurs voyages dans le monde. deviner leur profession?

Décidément toujours des parisiens pour le week end. Cette fois ci c'est au tour des frères Nicolas, Cédric et de leurs amis Benoit et Bertrand pour 3 jours de hors piste à Chamonix. Bien sure Le foehn, vent chaud de l'italie arrive fraîchement avec eux. Celui-ci ballote les remontés mécaniques Chamoniarde et joue avec les nerfs des guides pour préparer des programmes fiable. Il apporte des fois la neige. Chance à laquelle nous goûterons le lundi dans 50cm de neige fraiche aux Grands Montets. "Du vrai hors piste pas pour les touristes" m'avait il dit lors de la programmation de ce week end! En plus exigeants les parisiens! Ils ont décidément pas de temps à perdre les jeunes cadres dynamique parisien!

La fine équipe en fin de journée sur le glacier d'argentière après une journée tourmenté. Une vallée Blanche avalée dans la tempête de foehn. Et des descentes sur le glacier d'argentière aux Grands Montets où le ski était plus viable.

A cause du foehn je réussirai même à faire de la peaux de phoque avec mes freeriders. Une montée de 600m au col des Autannes au dessus de la station du Tour-Vallorcine, pour une descente sur la suisse excellente!

Là ça pose beaucoup de neige et j'ai plus de photo pour la journée de freeride aux Grands Montets de lundi…

Je finirai ce séjour travail Avec Marie, parisienne passionnée de montagne à la retraite qui s'expatrie le temps des vacances dans sa vallée de Clarée au dessus de Briançon. Nous devions faire de la randonnée à ski dans les hautes alpes. Le manque d'enneigement nous a forcé à nous rabattre sur Chamonix où nous réaliserons deux belles randonnées à ski. A chaque fois le vent de foehn contrariera nos projets initiaux. Nous nous en sortirons très bien. Avec le col du Tour Noir depuis le glacier d'argentière et le col de Bérard depuis le Buet.

La montée au col du Tour Noir sous de forts vents.

Une trace dans 50cm de fraîche compacté par le vent, horrible! Pas un seul skieur de randonnée, guide compris n'aura la courtoisie de me relayer pour tracer :-( .

Marie au col du Tour Noir.

Le sur lendemain Nous montons au col Bérard depuis le Buet.

La superbe vue sur la Haute Savoie depuis le col. Merci à tous pour ces journées partagés.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet d'éviter le SPAM. En répondant à cette question, vous prouvez que vous êtes un humain et pas une machine !
Fill in the blank.


Menu principal 2

Theme by Dr. Radut Consulting - Modified and hosted by Outils-Conviviaux