Aller directement à la navigation

Mars 2012 - Voyage en Alaska

Ca y est! c'est le départ pour les grands espaces d'Alaska un mois durant. Lundi 2 Avril l'avion décolle de Paris Orly à destination de Anchorage. Après une étape à Talkeetna, nous prendrons des cessnas à destination de la kichatna Range, chaîne de montagne au sud ouest dans le Denali National Park. Nous poserons notre camp de base, trois semaines sur le Géant glacier de Tatina. Les principaux sommets du massif sont, Flattop Spire, Kichatna Spire, Middle Triple Peak, North Triple Peak, Serenity Spire, Sunrise Spire, Trinity Spire, Whiteout Spire, Gurney Peak, Mount Nervermore. De là nous rayonnerons tout autour de ce point pour y ouvrir des itinéraires d'alpinisme mixte ( neige, glace, rocher) en style alpin (léger) Le principal sommet que nous aurons sous le nez est le Triple Peak . ffff

 

 

Là bas les faces font entre 500m et 1200m et sont très peu parcourues. La météo y est exécrable, et les secours compliqués. Parmi les recherches que nous avons faites voici un commentaire mal traduit par google translator provenant de www.rockclimbing.com :

"Cette région offre des terrains les plus accidentés dans la plus petite surface de n'importe quel endroit en Alaska. Les montagnes Kichatna sont probablement les joyaux de la couronne de la chaîne de l'Alaska, et l'offrent en un assortiment sans fin de visages de granit abrupts, de ravins remplis de neige et de glace…Pourtant, pas de sommets de plus de 9000 pieds. Juin, Juillet et Août ont tendance à avoir des conditions plus stables pour grimper, mais être prêt pour seulement trois à cinq jours escaladables sur trente, avec autrement de la pluie à l'horizontal, du grésil ou de neige, c'est dur. Les Kichatnas sont à un point bas dans la chaîne de l'Alaska, si bien que les systèmes météorologiques du nord et du sud se heurtent ici, créant une zone presque éternellement orageuse avec des vents à 100 KM heure et des chutes soudaines de température. UNE ZONE SEULEMENT POUR LA Très expérimentée CLIMBER ALPINIST & MUR! Les chances d'un sauvetage rapide ici sont très minces, et une randonnée même par beau temps prendrait au moins trois jours, et imppliquerait les traversées de rivières glaciaires, des broussailles impénétrables, et l'évitement d'ours."

 

Deux amis, membres de L'Equipe Nationale d'Alpinisme manquent à l'appel Tristan Knoertzer blessé au genoux et Olivier Bernade décédé l'hiver dernier. Nous serons donc 9, Olivier François, Thomas Vialletet, Jonathan Crison, Sebastien Brugalla, Zsolt Ozstian, Millerioux Hélias. A L'encadrement Dimitri Munoz, Philippe Batoux, Antoine Pecher.

Les Triple Peak, montagnes que nous verrons tous les jours s'il fait beau !

 

La Présentation Officiel FFME

 

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet d'éviter le SPAM. En répondant à cette question, vous prouvez que vous êtes un humain et pas une machine !
Fill in the blank.


Menu principal 2

Theme by Dr. Radut Consulting - Modified and hosted by Outils-Conviviaux